Pays de Retz Y. Haury votera Macron, B. Morilleau et M. Rabin aussi

Publié le 02 mai 2017 Accès aux réactions Réagir

Paru dans Presse Océan.fr le 28 avril 2017 :

Candidat déclaré aux élections législatives, le maire de Saint-Brevin, Yannick Haury (DVD) appelle « à voter pour Emmanuel Macron au second tour, non seulement pour faire barrage au Front National, mais parce que je partage une partie de ses orientations pour la France ». Également conseiller départemental il estime que « le vote est, malgré ses défauts, la meilleure façon de dégager un début de consensus. C'est ce consensus qu'il faut affiner et confirmer. Il convient de ne pas perdre de vue que le président élu ne peut pas agir comme si 100 % des électeurs avaient voté pour lui, et comme si ceux qui ont voté pour lui étaient d'accord avec 100 % de ses propositions ».

Dans un communiqué cosigné avec le maire de Chaumes-en-Retz, Georges Leclève, le maire de Sainte-Pazanne, Bernard Morilleau, candidat à la candidature pour représenter En marche lors des prochaines législatives, appelle également à « donner une forte majorité à Emmanuel Macron. Sa démarche représente pour nous une offre politique nouvelle au-delà des partis traditionnels qui peut permettre de réconcilier les Français et en particulier les jeunes avec la politique. Nous partageons les valeurs progressistes, humanistes et pro-européennes de son programme ainsi que la volonté de libérer les énergies, de mieux protéger les citoyens et de rassembler les forces de progrès ».

La députée sortante, Monique Rabin (PS) candidate à sa succession apportera également son suffrage au leader de En marche. « Il doit faire le plus gros score possible contre la candidate du Front national qui représente une menace réelle pour notre démocratie. Comme 75 % des électeurs, comme moi, vous ne vous reconnaissez peut-être pas dans son programme, ou pas entièrement. Cependant, comme députée, j'ai eu à travailler étroitement avec Emmanuel Macron, et sans partager notamment ses options fiscales, ses choix en matière de droit du travail, je connais aussi son souci de l'intelligence collective, et sa capacité à prendre en compte et à intégrer les propositions des uns et des autres. »



 

Réactions

Réagissez
Identification Déjà réagi
Mot de passe oublié ?
Première réaction